Les Heures d'Orgue

20ème édition


Mercredi 10 août 2022, à 17h

Salvatore Diana, ténor

Daniel Brondel,

organiste de la cathédrale St Patrick (New-York)

 

 

Louis Vierne (1870-1937)

24 Pièces de fantaisie: Deuxième Suite, Op. 53 (1926)

6. Toccata

 

Georg Friedrich Händel (1685-1759)

Semele, HWV 58 (1743)

 

Acte II, scène 3: Air de Jupiter: “Where’er you walk”

 

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)

Andante en fa pour un petit orgue mécanique, K. 616 (1791)

 

Gioachino Rossini (1792-1868)

Stabat Mater (1831-1841)

2. Air: Cujus animam

 

 

Leonard Bernstein (1918-1990)

Chichester Psalms (1965)

 

3. Psaumes 131 et 133:1 (arr. Daniel Brondel)

 

 

 Né à Villeneuve-sur-Lot en 1970, Daniel Brondel a manifesté, dès son plus jeune âge, un grand intérêt pour la musique classique. Il a commencé à apprendre le piano quand il était élève à l’école Saint-Dominique de Saint-Sylvestre-sur-Lot. Puis, jusqu’à la fin de ses études secondaires au Lycée Georges Leygues de Villeneuve, il a étudié le solfège au conservatoire de Toulouse, et le piano avec la pianiste concertiste Simone Sabatier-Perrier, également à Toulouse. Il a aussi fréquemment joué pour Pierre Sancan, Prix de Rome, en masterclasses.

Parti aux Etats-Unis en 1988, il a obtenu, l’année suivante, son diplôme de bachelier. Ses bons résultats scolaires lui ayant valu d’obtenir une bourse d’études pour le cursus musical de l’Université de l’Etat de Géorgie, à Atlanta, il y a étudié le piano avec Geoffrey Haydon, qui l’a initié à la musique de George Gershwin, et a pris ses premières leçons d’orgue avec Sarah Martin. Lors du concours de concerto de l’Université en 1991, il a joué le concerto pour piano et orchestre n°20 de Mozart, pour lequel il composa sa propre cadenza, et fut désigné vainqueur du concours. En 1993, Daniel Brondel obtint le diplôme de Bachelor of Music (BM) en piano et orgue, avec mention spéciale “cum laude”. Pendant toutes ses études universitaires, il a été membre et moniteur en diction française des choeurs de l’Orchestre Symphonique d’Atlanta, dont la majorité des enregistrements, sous la direction du grand Robert Shaw, un protégé d’Arturo Toscanini, ont gagné des Grammy Awards.

Poursuivant son cursus universitaire, Daniel Brondel a été admis dans la prestigieuse Eastman School of Music de Rochester, dans l’Etat de New York, où il a été l’élève de David Higgs. En 1995 il obtint un Master of Music (MM) en orgue, puis entreprit des études de doctorat en orgue, musicologie et chant. Lauréat de plusieurs bourses prestigieuses pour excellence musicale et en musicologie, notamment de la Fondation Theodore Presser, et vainqueur de plusieurs concours de piano et d’orgue, Daniel Brondel a aussi remporté, en 1996, le premier prix du Concours Arthur Poister et le second prix du concours international NYACOP de la Guilde Américaine des Organistes (AGO) à New York.

Sur le plan professionnel, avant d’être nommé à son poste actuel à la cathédrale Saint-Patrick de New York, Daniel Brondel a été Directeur de la Musique et Organiste de la toute proche église historique de Saint-Malachy (surnommée la Chapelle des Acteurs pour sa fréquentation par de multiples célébrités du spectacle et du cinéma), à Times Square, où il succédait, entre autres, au fameux organiste et compositeur Paul Creston. Il a aussi exercé en tant que Directeur de Musique et Chef des Choeurs à l’église Sainte-Anne de Rochester et comme University Organist à l’université de Rochester. En concert, Daniel Brondel a donné des récitals d’orgue à Atlanta, Nashville, Mobile, Orlando, Rochester, Buffalo, Syracuse, Boston et New York.

En juillet 2007, Daniel Brondel devient, sur selection par concours, Directeur Adjoint de la Musique et Organiste co-titulaire à la cathédrale Saint-Patrick, sise au centre de Manhattan sur la Cinquième Avenue. Il y assure, chaque semaine, l’accompagnement musical de plusieurs offices, dont beaucoup sont retransmis en direct à la radio par satellite SIRIUS/XM et sur diverses chaînes de télévision. Il est fondateur et directeur artistique du choeur des Jeunes Chanteurs de Saint-Patrick, le premier choeur de jeunes chanteurs recréé dans cette cathédrale depuis plus de cinquante ans. Ce choeur a chanté en présence du pape Benoît XVI lors de la retransmission télévisée de sa rencontre avec les jeunes en Avril 2008. Daniel Brondel est évidemment très impliqué dans l’organisation des divers programmes musicaux de la cathédrale, notamment les récitals d’orgue et les concerts de choeurs en visite à Saint-Patrick.

M. Brondel est le directeur artistique d’un nouveau groupe vocal, The Salvatones, basé à New York. La douzaine dechanteurs se spécialise dans le jazz, le musique classique, populaire et de Broadway, ainsi que dans la musique rythmée d’Amérique du sud. On peut les voir et écouter sur Internet à www.salvatones.com.

Lors de la visite du pape Benoît XVI à New York en Avril 2008, Daniel Brondel a tenu l’orgue pendant un office spécial de prière du Souverain Pontife au séminaire Saint-Joseph, juste au nord de Manhattan. Il a joué des oeuvres de BACH pendant la retransmission télévisée.

En visite à la Basilique Saint-Pierre du Vatican en octobre 2010, il eut l’honneur d’être l’organiste à la messe d’ouverture du 9ième Festival International de Musique et d’Art Sacrés de Rome.

Il se produit régulièrement dans des oratorios ou des opéras comme contre-ténor soliste et avec différents groupes vocaux. Son premier rôle à l’opéra a été celui d’Obéron dans “Le songe d’une nuit d’été” de Benjamin Britten. Remarqué pour la fluidité de sa technique coloratur et pour l’étendue de son registre vocal, il a aussi interprété plusieurs cantates et passions de Bach, le “Stabat mater” de Pergolèse, des chants de Haendel, Schubert, Strauss, Poulenc et Messiaen, ainsi que des airs de Gluck et de Rossini.

 

 

Né à New York en 1975, Salvatore Diana a fait ses études universitaires à Wagner College, où il dévelopa sa passion pour la musique et pour la promotion des arts sous toutes les formes. C’est là qu’il étudia le chant aussi bien en tant que soliste qu’en choriste.

Après avoir obtenu son Bachelor of Music en musique vocale, M. Diana continua d’aller en tournée en tant que soliste avec les choeurs de Wagner College. A New York, il s’est produit en chanteur d’opéra, notamment dans les roles de Danilo dans La veuve joyeuse, et Hoffman dans Les Contes d’Hoffman. Avec la compagnie d’opéra Liederkranz à New York, il a interprété les roles de Paquillo dans La Périchole, et Jenik dans La Fiancée vendue de Smetana. Ses tournées musicales et d’opéra l’ont amené à visiter une grande partie des Etats-Unis et d’Europe.

Après avoir été soliste avec les choeurs de la cathédrale de Saint-Patrick à New York pendant deux ans, M. Diana est maintenant soliste et maître de section dans les choeurs de l’église épiscopale de Saint-John-in-the-Village à Manhattan. Il a aussi chanté avec la Schola Cantorum on Hudson pendant dix ans.

Ses prestations de soliste en oratorio ont été très appréciées, surtout dans le Magnificat de Bach, le Messie et Judas Maccabée de Handel.

Salvatore Diana apporte une perspective unique à chacune de ses activités artistiques donné sa vaste expérience professionnelle dans les domaines du marketing et de la publicité. Elle lui permet de « fusionner les affaires des arts à l’art des affaires » . C’est grâce à cette confluence unique d’influences et d’activité de grande envergure en musique chorale qu’il a été recherché pour servir en tant que member du conseil d’administration des Jeunes Chanteurs de la Cathédrale de Saint-Patrick, ou encore comme président du conseil de la Schola Cantorum on Hudson de 2005 à 2010.

Pour accomplir son désir de continuer à aider les organizations de musique chorale à avancer et réaliser leur potentiel, M. Diana fait partie du corps professoral du Chorus America Institute, un organisme de Washington renommé et en demande.

Toujours à la recherché de moyens de création d’opportunités pour les artistes et de redéfinir l’expérience pour le public, Salvatore Diana a fondé Salvatonic Inc. avec pour objectifs de développer le marché du spectacle et de d’innover dans le domaine de l’art choral. La première manifestation de ces objectifs est le lancement des Salvatones, dans lequel M. Diana est ravi de collaborer et de créer avec des musiciens à talent vocal exceptionnel.

 

 

 

 

SAISIN 2022 - 2023


Kojiro Okada - Matthieu Chazarenc - Christophe Wallemme - Sylvain Gontard - Laurent Derache - Sophie Teboul - Hervé N'Kaoua - Claire Oppert - Roustem Saïtkoulov - Ensemble vocal de la Vallée du Tarn - Bernard Soustrot - Pauline Chabert - Luis Fernando Perez - Trio Pascal - Etsuko Hirose - Bastien Crocq - Valentina Igoshina - Vincent Mussat - Quatuor Elika - Ariane Granjon - Marie-Claude Bantigny - Carole Bergen - Laurent Cabasso - Pierre Génisson - David Bismuth