Mercredi 26 août 2020

Pauline et Jérôme Chabert, deux orgues et quatre mains

 

Mozart, Schumann, Grieg

Mercredi 19 août 2020

Luc Stellakis, orgue

Mercredi 12 août 2020

Geoffrey Styles, orgue

« Music in Westminster »

 

 

W. Walton: Orb and Sceptre; Coronation March

 

R. Vaughan-Williams: Rhosymedre

 

H. Purcell: Trumpet Tune

 

M.Dupré: Te Lucis et Placare Christe du Tombeau de Titelouze

 

 

L.Vierne: Clair de Lune, Impromptu, Carillon de Westminster

 

 

Geoffrey  STYLES commence sa formation musicale comme étudiant en orgue à l'Abbaye de Westminster avant de poursuivre des études de musicologie et d'orgue à l'Université d'Oxford à Christ Church. En 1993, après deux années pendant lesquelles il travaille comme chef de chant à l'Opéra de Paris, Alain Lombard l'invite à intégrer l'équipe du Grand-Théâtre de Bordeaux en qualité de Chef de Chœur Assistant, poste qu'il occupe jusqu'en 2002. En Septembre 2002   il     est     nommé     Chef    d'  Orchestre  Associé  pour l'Opéra National de Bordeaux.

Geoffrey Styles est un Chef d'Orchestre passionnant et passionné. Refusant de se faire identifier à une seule catégorie musicale, Geoffrey Styles est expérimenté dans tous les genres musicaux, allant du Ballet Classique et de l’Opéra au jazz et « crossover », de projets pédagogiques aux classiques symphoniques, il est autant à l'aise dans la fosse que sur la scène.           

 

Pendant la saison 2017/18 Geoffrey Styles a travaillé avec des artistes aussi divers que Stacey Kent (Monte Carlo Jazz Festival), Jane Birkin (« Gainsbourg Symphonique » ; Tournée Mondiale à Carnegie Hall NYC, le Barbican Centre London, Orchestre Philharmonique de Radio France etNational d'Ile de France à Paris, Orchestre National de Lyon, Orchestre Philharmonique Royal de Liège à Bruxelles), il a également créé une nouvelle pièce de Richard Birchall pour Narrateur et Orchestre avec le prestigieux Philharmonia Orchestra et Simon Callow à Londres, et a inauguré le premier Congrès International pour les musiques de films et médias avec le Real Filharmonia de Galicia in Santiago de Compostela.

 

En 2019, il dirige Renaud Capuçon  et l'Orchestre Lamoureux à l'Olympia de Paris, une nouvelle série de concerts éducatifs/familles avec Alasdair Malloy et l'Orchestre d'Auvergne, et la continuation de la tournée Jane Birkin.

 

Lors de ces dernières saisons Geoffrey Styles a dirigé de nombreux programmes en concert avec le Philharmonique de Monte Carlo, l’Orchestre d’Auvergne, l’Orchestre de Chambre de Paris, et aussi les Orchestra of Opera North, le Oxford Philomusica et le célèbre Hallé Orchestra au Royaume-Uni (programmes jeune publique/famille avec Alasdair Malloy)  et aussi le Philharmonique de Strasbourg (concerts de Saint Sylvèstre), L’Orchestre National de France(concerts Ciné-fiction avec comédiens et orchestre), et l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine (voir ci-dessous).

 

En fosse il a dirigé l’Orchestre Royal du Danemark et l’Orchestre Symphonique d’Aalborg pour le Royal Danish Ballet (le Coq d'Or, les Sylphides, Etudes, Theme and variations, Dans2go), les orchestres de Sao Carlos à Lisbonne (Giselle et Didon et Aenée) et de la Fenice à Venise (Coppélia, filmée pour la chaîne Mezzo) ainsi qu’un éclatant « l’Elisir d’Amore » pour le Théâtre Gayarre à Pamplona et « Carmen » pour le Festival « Les Voix du Lyrique » à Toulon et à Marseille.

 

Geoffrey Styles a une relation privilégiée avec l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine, avec qui il était Chef Associé pendant plus de dix ans, collaborant avec des Maestri tels que :Steuart Bedford, Maurizio Benini, Harry Bicket, Paul Daniel, Jonathan Darlington, Jane Glover, Hans Graf, Julia Jones, Armin Jordan, Alain Lombard, Sir Neville Marriner, Michel Plasson, Gennadi Rozdezventsky, Yutaka Sado, Patrick Summers, Klaus Weise.

 

Quelques moments forts en concert sont : « la Ruée vers l’Or » (film et partition symphonique de Charlie Chaplin), « Styx » de Kancheli avec Yuri Bashmet en soliste,« Petrouchka » et « le Sacre du Printemps » pour les Ballets Russes, « l’Amour Masqué » de Messager pour l’Opéra National de Bordeaux et la Création Mondiale de « Zatoïchi », ballet de Christian Lauba, chorégraphié par Carlotta Ikeda.

Mercredi 5 août 2020

Yuka Mangeol-Ishikawa, orgue

Yuka Ishikawa

Dès l’âge de 10 ans, elle débute l’apprentissage de l’orgue.

 

Après avoir terminé ses études au Lycée Municipal des Arts de Tokyo (option musicologie), elle obtient son diplôme de Master de musique, avec pour spécialité l’orgue, à l’Université des Arts de Tokyo qui lui décerna le prix Acanthus réservé aux majors de promotion. Elle a également obtenu son diplôme d’études musicales en clavecin au conservatoire de Toulouse.

Jusqu’ici, elle a étudié l’orgue auprès de Michel Bouvard, Jan Willem Jansen, Yuichiro Shiina, Rie Hiroe, Mitsuko Matsuura, le clavecin auprès de Yasuko Bouvard, le piano auprès de Satoru Sunahara, Hideto Nishikawa, Mayuko Hashizume et le piano d’accompagnement auprès de Véronique Grange et Eloïse Urban.

Elle poursuivit ses études avec application en participant à de nombreuses classes de maîtres tels que Louis Robilliard, Daniel Roth, Helmut Deutsch, Erwan le Prado, etc.

En 2016, elle fut sélectionnée pour les ‘Geidai morning concerts’. Elle a déjà joué avec l’orchestre national du Capitole de Toulouse, le Geidai Philharmonia, le Kanagawa Philharmonic, ou encore le Japan Central Symphony Orchestra.

En 2018, elle donne le concert de clôture au festival international de Toulouse les Orgues et atteint la demi-finale du concours international Pierre de Manchicourt à Saint Omer.

Elle exerce son activité dans plusieurs directions, étant passée à la radio à plusieurs reprises, jouant avec divers artistes et ensembles, ou encore jouant les premières auditions des compositeurs actuels, etc...

Elle est organiste assistante à Yokohama Minato Mirai Hall.

 

Actuellement, elle est organiste titulaire à l’église de Croix-Daurade à Toulouse, et étudie également au Conservatoire de Toulouse.

 

 

Louis Vierne (1870-1937) : Hymne au soleil op. 53-3 (6 min)

 

Takeshi Kondo (1973- ) : Paraphrase sur « Salve Regina »  (8 min)

 

Gabriel Fauré(1845-1924) : « Sicilienne » extrait de ‘Pelléas et Mélisande’ (3.5 min)

 

Maurice Ravel (1875-1937) : « Rigaudon » extrait du ‘Tombeau de Couperin’ (5 min)

 

 

Franz Liszt (1811-1886) : Weinen, Klagen, Sorgen, Zagen (17 min)

Mercredi 29 juillet 2020 à 17h

Choeur Pueri Theresiae

Direction: Jeanne Mathieu

Grand Orgue: Katarina Javora

Orgue de Chœur: Jérôme Chabert

 

 

Les Pueri Teresiae sont nés en 2010 sous le patronage de deux Thérèse illustres : celle d’Avila et celle du carmel de Lisieux. C’est avant tout un chœur familial créé à l’occasion des festivités du quatrième centenaire du Carmel de Bordeaux. Sous l’impulsion de leur tante carmélite et en souvenir de leur ancêtre commune, Marie-Thérèse, quatre générations ont vu là l’opportunité d’exprimer l’amour de leur famille et leur gout de la musique.

Ils sont une cinquantaine de choristes et instrumentistes. Certains sont professionnels dans la musique après être passés par les conservatoires supérieurs en violon, violoncelle, orgue, direction de chœur, écriture etc. , beaucoup ont appris à maitriser de nombreux instruments de l’orchestre, le chant et la direction dans les conservatoires et écoles de musiques. Tous chantent dans différentes chorales.

Le répertoire des Pueri Teresiae est actuellement entièrement consacré à la musique religieuse de toutes les époques afin d’illustrer les thèmes successifs de leurs saisons musicales.

La famille des Pueri Teresiae est dispersée à travers la France et l’Europe. Ils se retrouvent pour monter une série de concerts environ tous les deux ans. Le travail se fait à distance avec les moyens modernes de communication et au cours de visite de nos coachs dans les familles, durant l’année qui précède. Leurs concerts vocaux sont en général complétés d’œuvres instrumentales pour orgue, violon, violoncelle, flute. En quelques jours de vie commune, se fait la mise en place de l’ensemble du programme et le travail d’interprétation.

 

Les Pueri Teresiae ont débuté leur existence à Bordeaux en 2010. A cette occasion ils ont eu l’occasion de sortir de l’oubli des œuvres du père Hermann-Cohen qui fut un prodige du piano formé par Liszt, puis se convertit, fit son noviciat à l’Ermitage d’Agen dans les années 1850, devint carme et composa de nombreuses œuvres vocales et instrumentales, en particulier au profit des communautés religieuses dans le besoin. Nous avons retenu un Flos Carmeli qui représente bien la musique de cette époque.

 

Ils se sont ensuite produits dans la région nantaise et à la cathédrale de Luçon puis à Lisieux en 2012 et 2013 pour des concerts autour de Ste Jeanne d’Arc et Ste Thérèse.

En 2015 L’Espagne de Ste Thérèse d’Avila a amené les Pueri Teresiae à découvrir le répertoire des pèlerins de St Jacques.

Ils ont visité le Portugal en 2017 pour se produire à l’occasion du centenaire des apparitions de Fatima.

 

Cette année, pour son dixième anniversaire, les Pueri Teresiae proposent un programme illustrant l’évolution de la musique au tournant du XXeme siècle, particulièrement suite au motu proprio de St Pie X “Tra le sollectitudini”.

Le programme s'articule en trois parties conçues en forme d’arche.

La première partie sera consacrée à la musique telle qu'elle était conçue avant le Motu proprio: Salve Regina de Rossini, Flos carmeli du Père Hermann, Psaume 150 de Franck, Laudate Pueri de Mendelssohn, Ave verum de Gounod.

La partie centrale du programme sera dédiée au chant grégorien, au travers de deux pièces, chantées a cappella. Il s’agit en effet de la principale demande du Motu Proprio : remettre le Grégorien au centre de la liturgie.

La troisième et dernière partie du concert concernera des œuvres dans la lignée des recommandations de Saint Pie X. Nous aurons ainsi le Magnificat grégorien encadré de deux extraits des Vêpres de Dupré à l'orgue, le Jesu Rex admirabilis ainsi que le Sicut cervus de Palestrina, Tu es Petrus de Leonce de Saint-Martin pour 2 orgues et choeur, Nigra Sum de Pablo Casals, Ubi Caritas de Ola Geilo, ainsi que des pièces chantées par le chœur d’enfants.

 

 

 

Mercredi 22 juillet 2020 à 17h

 Katarina JAVORA (née à Zagreb en  1986) a obtenu un baccalauréat musical (piano) à l'école de musique Blagoje Bersa (Zagreb) dans la classe de Renata Strojin-Richter.

Elle a suivi des études universitaires à l'Académie de musique de Zagreb avec l’obtention d’une maîtrise d'orgue dans la classe de Ljerka Očić, ainsi que d'une maîtrise de clavecin dans la classe de Pavao Mašić et de Višnja Mažuran.

Elle est également titulaire d'un diplôme en théorie de la musique de l'Académie de musique de Zagreb.

Elle a obtenu plusieurs prix aux concours nationaux, ainsi que le prix du Fond „Janka Šanjek“  (Croatie). En tant que soliste et musicienne chambriste, elle a participé à divers festivals en Croatie, en Allemagne, en Bosnie-Herzégovine, en Autriche, en République Tchèque, en Italie et en France.

 

Katarina JAVORA est titulaire d'une maîtrise obtenue à l'Université de Vienne et à la“Universität für Musik und darstellende Kunst” dans la classe de Pier Damiano Peretti. Elle y fut également élève de clavecin de l'éminent professeur Emanuel Schmelzer Ziringer.

Elle a participé à diverses classes de maître d'interprétation de la musique d'orgue et de clavecin (animées par Martin Sander, Nathan Laube, Lorenzo Ghielmi, Luigi F. Tagliavini, Daniel Roth, Aline Zylberajch, Jean Baptiste Robin et bien d'autres).

Elle poursuit un programme de perfectionnement au Conservatoire à Rayonnement Régional (CRR) de Toulouse, où elle est étudiante dans la classe d'orgue de Michel Bouvard et de Jan Willem Jansen.

 

A ce jour, elle enseigne des sujets de théorie de musique au lycée de musique "Franjo Lučić" (Velika Gorica, Croatie) et elle est organiste co-titulaire des orgues des églises Sainte-Thérèse de l'Enfant-Jésus et Sainte-Marie-Auxiliatrice à Zagreb.

 

 

Programme:

 

Boris Papandopulo (1906-1991)

Toccata Cro(m)atica 

 

Johann Sebastian Bach (1685-1750) / Antonio Vivaldi (arr. A. Isoir)

Concerto en la mineur BWV 1065

Allegro-Adagio-Allegro 

 

 

Maurice Duruflé (1902-1986)

Prélude, Adagio et Choral varié sur le thème du 'Veni Creator'op.4 

 

 

Mercredi 15 juillet 2020 à 17h

David Sénéquier après ses études aux conservatoires d’Aix-en-Provence puis de Perpignan, obtiendra son Diplôme d’Études musicales complet en 2017. Depuis septembre 2018 il est étudiant au Pôle Aliénor, Pôle Supérieur de musique et de danse de Poitiers, pour perfectionner sa pratique de l’orgue avec Olivier Houette et Dominique Ferran.  Dans le cadre de ses études pour obtenir le Diplôme National Supérieur Professionnel de Musicien (DNSPM) et le Diplôme d'État de professeur de musique (DE), il reprend l'étude du clavecin avec Pascal Dubreuil. Et aussi l'étude de la musique ancienne lors de Master Class avec Jean-Yves Haymoz, Michel Laplénie et Mathieu Camillieri.

Passionné par la musique de chambre, l'accompagnement et l'improvisation, David Sénéquier participe à de nombreux projets allant de la musique renaissance jusqu'à nos jours en passant par la musique traditionnelle provençale. Membre de " l'Ensemble Baroque du Poitou ", en tant que continuiste au clavecin ou à l'orgue, ce groupe de quatre musiciens promeut la musique ancienne des XVIIe et 18ème siècles. Ils se sont produits tout récemment lors d'une tournée de concerts en Allemagne et en Pologne. Il se produit également avec Camélia Bichard pour un duo violon ancien et orgue.    

Organiste Titulaire des orgues de Salon-de-Provence, il participe à de nombreuses manifestations et festivals autour de l'orgue comme pour le Festival Bach en Combrailles en août 2019. Il est régulièrement invité pour assurer des concerts en tant que soliste, en accompagnement ou en collaboration avec différentes formations instrumentales comme l'Orchestre des Champs-Élysées où l'orchestre baroque du Pôle Aliénor. On lui doit plusieurs transcriptions pour l'orgue d'œuvres de Bach, Purcell, Mozart, Chostakovitch et Bizet.

 

 

Programme:
Dietrich Buxtehude (1637-1707) :
Praeludium en Sol mineur BuxWV149
 
Félix Mendelssohn (1809-1847) :
Praeludium für die Orgel [c-Moll]
 
Johannes Brahms (1833-1897) :
Deux chorals extrait des « Onze prélude de Chorals» :
- Schmücke dich, o liebe Seele
- O Gott, du frommer Gott
 
Max Reger (1873-1916) :
Introduction und Passacaglia 
 
Louis James Alfred Lefébure-Wély (1817-1869) :
Élévation ou communion en La mineur 
 
César Franck (1822-1890) :
3éme Choral en La mineur FWV 40

 

 

 

 

Mercerdi 8 juillet 2020 à 17h

Jean-Luc AZE débute ses études musicales en 1976. Il obtient un 1er Prix de trompette en 1981 dans la classe de Pierre DUTOT au Conservatoire National de Région de Caen, un 1er Prix de trompette et un Prix d’Excellence en 1981 dans la classe de Roger DELMOTTE au CNR de Versailles. Il entre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris en 1981 à 21ans et obtient un 1er Prix de trompette en 1984 dans la classe de Pierre THIBAUT. Il obtient un 2ème Prix au Concours International de Johannesburg (Afrique du Sud) en 1990. Il est professeur de trompette au Conservatoire à Rayonnement Régional de l’Ile de la Réunion de 1992 à 1995, et depuis 2000, au Conservatoire à Rayonnement Départemental d’Agen. Il s’est produit dans de nombreux concerts en soliste, orchestre, ensemble de cuivres en France, Europe, Océan Indien.

Il forme un duo trompette et orgue depuis 2003 avec l'organiste Jérôme Chabert.

 

 Jérôme CHABERT commence l’étude du piano dès l’âge de sept ans. Il suit ses études aux conservatoires de Toulouse, Bordeaux, puis à l’Ecole Normale Supérieure de Musique de Paris dans les classes de Marie-Antoinette PICTET, Marian RYBICKI,  Dusan TADIC, et se perfectionne avec la pédagogue de renommée internationale Monique DESCHAUSSEES.

Lauréat de plusieurs concours internationaux, une carrière de pianiste concertiste s'ouvre à lui et participe à de nombreuses manifestations musicales tant en soliste qu’en musique de chambre, accompagnement de chant lyrique et choral, en France, mais également dans toute l'Europe, en Afrique, USA...

Parallèlement à ses études de piano, il étudie l’orgue, avec Christian Ott (Cathédrale de Versailles) et l’improvisation avec Olivier Périn (Saint-Paul à Paris).

Jérôme Chabert est nommé organiste titulaire de la Cathédrale Saint-Caprais d’Agen en 2002 et dirige le Chœur d'Agen (chœur de la cathédrale). Il fonde et assure depuis leur création la direction artistique et musicale du Festival International "Les Heures d’Orgue de la cathédrale Saint- Caprais".  Il participe directement à la mise en oeuvre du projet culturel de Prayssas qui voit bâtir un auditorium de haute technologie acoustique, et en assure la direction artistique depuis son ouverture en mars 2019.

 

 

 

Programme:

 

Georg PhilippTelemann (1681-1767)

Marches héroïques 1 , 2 , 3  

 

Henry Purcell (1659-1695)

Sonate pour trompette et orgue

 

Georg Friedrich Haëndel (1685-1759)

Sonate pour trompette et orgue

 

Giuseppe Torelli (1658-1709)

Concerto pour trompette et orgue

 

Henry Purcell

Trumpet Volontary

 

Entrée et participation libres

Masque obligatoire

130 places maximum

 

 


Mercredi 1er juillet 2020 à 17H

Christian OTT, organiste co-titulaire de la cathédrale de Versailles

 

Christian OTT est reconnu comme un interprète de premier plan.

Au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris il obtient les Premiers Prix de clavecin, de basse continue, et d’orgue à l’unanimité.

Il remporte le Premier Prix au Concours International d’orgue de Bordeaux en 1990.

Titulaire du C.A. d’orgue et d’une maîtrise de musicologie, professeur d’orgue aux

Conservatoires Municipaux agréés des XV et XIII arrondissements de Paris.

Depuis 1994, il partage ses activités entre l’enseignement et les récitals en soliste ou en musique de chambre en France comme à l’étranger, à l’orgue, au clavecin ou à l’harmonium d’art.

Le duo qu’il forme avec la harpiste Isabelle Lagors (orgue et harpe/harpe et clavecin) est caractérisé par l’originalité de sa formation et celle de son répertoire. Leur duo a enregistré 9 CDs.

 

Lors de leurs tournées de concerts en France et à l’étranger ils ont fréquenté de nombreux hauts lieux musicaux dont: St Pétersbourg (Mariinsky, Capella, Conservatoire Rimsky-Korsakov), Allemagne (Dresde-Frauenkirche, Berlin-Dom, Düsseldorf, Hanovre...), Espagne (Torreciudad, Majorque, Roda de Isabena...), Italie...

 

Il enseigne aussi aux stages d’orgue de l’Abbaye de Mondaye (Normandie) et de la Cathédrale de Roda de Isabena (Espagne).

 

Comme compositeur il écrit principalement pour l’orgue ou pour le duo orgue et harpe.

 

Il est Co-titulaire du Grand Orgue historique (Clicquot/Cavaillé-Coll) de la Cathédrale Saint Louis de Versailles.

 

 

Programme

« L’orgue symphonique français »

 

Charles Marie WIDOR (1844-1937)

·« Allegro » extrait de la Symphonie n°6 op.42 n°2 

·« Méditation » extraite de la Symphonie n°1 op.13 n°1 

·« Toccata » extraite de la Symphonie n°5 op.42 n°1 

 

                    *** 

 

Louis VIERNE (1870-1937)

·« Idylle mélancolique » op.31 n°8 (« 24 pièces en style libre ») 

 

·« Final » extrait de la « Symphonie » n°2 op.20 (1902)

 

Entrée et participation libres

Masque obligatoire

130 places maximum



Les concerts d'été "Les Heures d'Orgue" sont créés à l'été 2003.

L'Institut Marc de Ranse organise ces  auditions d'orgue, et la direction artistique est assurée par son fondateur, Jérôme Chabert, organiste titulaire de la cathédrale d'Agen.

 

Tous les mercredis de l'été ainsi que quelques dates pendant l'année, des auditions des deux instruments classés monuments historiques ravissent de nombreux auditeurs.

 

Les charges importantes que doit supporter l'Association (location de la cathédrale imposée par le clergé, frais de séjour, publicité, impression des programmes, matériel technique...) sont en partie couvertes par les dons des auditeurs, membres et amis de l'Association).

 

Les mercredis à 17h du 01/07 au 26/08/2020

Cathédrale St Caprais d'Agen

Entrée et participation libres

Retransmission sur écran géant