Mercredi 28 août  2019

Cathédrale St Caprais d'Agen, 17h

Cyrille MERCADIER, 

clarinette et ocarina

Luc STELLAKIS, orgue

 

Concert de Clôture

 

 

 

Cyrille MERCADIER

 

1er Prix du CRR de Paris et de la Ville de Paris, ex clarinette solo de l’Opéra d’Oslo, il s’est produit dans de nombreux pays à la clarinette, à la scie musicale, à la flûte à bec et à l’ocarina dans des répertoires allant de la Renaissance aux musiques actuelles, sans oublier les musiques du monde. Il est également facteur de clarinettes et partage actuellement son temps entre son atelier parisien et les concerts qu’il donne en France ou à l’étranger, dans des cadres très variés : Orchestre de chambre d’Ile de France, Orchestre National de France, divers ensembles de Musique de Chambre… à l’ocarina, il est régulièrement invité comme soliste en Norvège (Sandnes Klarinettkor) et au prestigieux festival international de Budrio en Italie (2005, 2009 et 2016).

 

 

Luc STELLAKIS

Luc Stellakis l'organiste titulaire de la Basilique Notre Dame des Victoires ainsi que le titulaire adjoint de la Basilique du Sacré Coeur de Montmartre à Paris, au service d'une intense vie liturgique.

Après des premiers prix de piano, d'accompagnement et d'orgue à la ville de Paris,  il poursuit ses études d'orgue avec Odile Bailleux (interprétation) et Pierre Pincemaille (improvisation).

Aux Conservatoires Nationaux Supérieurs de Musique de Paris et Lyon, prix d'harmonie, contrepoint, polyphonie Renaissance,  fugue et improvisation, travaillant cette dernière spécialité auprès de Loïc Mallié et Gabriel Marghieri.

Parmi ses activités seul, en musique de chambre ou avec choeur, en France et à l'étranger, on peut citer: participation à l’émission  À l’improviste sur France Musique  à l’invitation de son professeur Pierre Pincemaille, composition de musiques de scène pour la troupe Dé modocos  pour son spectacle l’Iliade, dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne, illustration improvisée à l’orgue de la lecture par François Claudel, petit-fils de l’auteur, du Chemin  de la croix de Paul Claudel.

Luc Stellakis est professeur aux conservatoires Francis Poulenc et Gustave Charpentier à Paris. 

  

 

 

Mercredi 21 août  2019

Cathédrale St Caprais d'Agen, 17h

Thierry CAZALS, flûte

Vincent GRAPPY, orgue

 

Comme souvent, c’est par le hasard de chemins croisés dans une même classe de conservatoire que se sont rencontrés Thierry Cazals et Vincent Grappy. Plusieurs années de travail quasi hebdomadaire et de concerts ont scellé une amitié définitive ainsi qu’une vision musicale commune, idéal d’une musique décrispée, libérée de ses atours superflus pour un plus profond partage avec l’auditeur qui peut ainsi devenir acteur véritable du concert.

Musicien éclectique, Thierry Cazals cultive une pratique musicale qui s’étend de la musique baroque (traverso) à la musique contemporaine, en passant par le jazz, le rock et l’improvisation. Originaire de Toulon, il effectue ses études dans plusieurs établissements de Paris (notamment au sein du département de musique ancienne du Conservatoire National de Région) et sa région. Une fois celles-ci achevées, il retourne vers le sud de la France et s’installe à côté d’Albi. Outre l’enseignement au conservatoire départemental, il y trouve de nombreuses occasions de jouer, en soliste, en formation de chambre, ainsi que pour des spectacles alliant danse ou poésie.

Éclectique peut aussi qualifier Vincent Grappy, de part ses deux instruments, l’orgue et le clavecin, mais aussi la pratique d’un répertoire étendu, surtout à l’orgue, qui commence avec le XVI e siècle… et n’a pas de limite puisque qu’il eut plusieurs fois l’occasion de créer des œuvres pour orgue, seul ou accompagné. Fidèle à Blois, sa ville natale où il est actuellement titulaire de l’orgue de la cathédrale, il y commença ses études musicales, prolongées à Orléans (François-Henri Houbart), Paris (Marie-Claire Alain et Olivier Baumont), Amsterdam (Bob van Asperen) et Lyon (Louis Robilliard). Les concours internationaux d’orgue de la Ville de Paris et de Chartres dont il est lauréat tiennent lieu de passage vers le monde professionnel et offrent l’opportunité de nombreux concerts en France et à l’étranger (États-Unis, Brésil, Europe). A ces activités de concert, l’enseignement (Vincent Grappy est titulaire du Certificat d’Aptitude de Professeur d’Orgue), et une activité de direction artistique s’ajoutent de manière complémentaire à son parcours professionnel.

 

 

 

Mercredi 14 août  2019

Cathédrale St Caprais d'Agen, 17h

Geoffrey STYLES, orgue

 

Geoffrey  STYLES commence sa formation musicale comme étudiant en orgue à l'Abbaye de Westminster avant de poursuivre des études de musicologie et d'orgue à l'Université d'Oxford à Christ Church. En 1993, après deux années pendant lesquelles il travaille comme chef de chant à l'Opéra de Paris, Alain Lombard l'invite à intégrer l'équipe du Grand-Théâtre de Bordeaux en qualité de Chef de Chœur Assistant, poste qu'il occupe jusqu'en 2002. En Septembre 2002 il est nommé Chef d'Orchestre Associé pour l'Opéra National de Bordeaux.

 

Geoffrey Styles est un Chef d'Orchestre passionnant et passionné. Refusant de se faire identifier à une seule catégorie musicale, Geoffrey Styles est expérimenté dans tous les genres musicaux, allant du Ballet Classique et de l’Opéra au jazz et « crossover », de projets pédagogiques aux classiques symphoniques, il est autant à l'aise dans la fosse que sur la scène.

 

Pendant la saison 2017/18 Geoffrey Styles a travaillé avec des artistes aussi divers que Stacey Kent (Monte Carlo Jazz Festival), Jane Birkin (« Gainsbourg Symphonique » ; Tournée Mondiale à Carnegie Hall NYC, le Barbican Centre London, Orchestre Philharmonique de Radio France etNational d'Ile de France à Paris, Orchestre National de Lyon, Orchestre Philharmonique Royal de Liège à Bruxelles), il a également créé une nouvelle pièce de Richard Birchallpour Narrateur et Orchestre avec le prestigieux Philharmonia Orchestra et Simon Callow à Londres, et a inauguré le premier Congrès International pour les musiques de films et médias avec le Real Filharmonia de Galicia in Santiago de Compostela.


 

En 2019, il dirige Renaud Capuçon  et l'Orchestre Lamoureux à l'Olympia de Paris, une nouvelle série de concerts éducatifs/familles avec Alasdair Malloy et l'Orchestre d'Auvergne, et la continuation de la tournée Jane Birkin.

 

Lors de ces dernières saisons Geoffrey Styles a dirigé de nombreux programmes en concert avec le Philharmonique de Monte Carlo, l’Orchestre d’Auvergne, l’Orchestre de Chambre de Paris, et aussi les Orchestra of Opera North, le Oxford Philomusica et le célèbre Hallé Orchestra au Royaume-Uni (programmes jeune publique/famille avec Alasdair Malloy) et aussi le Philharmonique de Strasbourg(concerts de Saint Sylvèstre), L’Orchestre National de France(concerts Ciné-fiction avec comédiens et orchestre), et l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine (voir ci-dessous).

 

En fosse il a dirigé l’Orchestre Royal du Danemark et l’Orchestre Symphonique d’Aalborg pour le Royal Danish Ballet (le Coq d'Or, les Sylphides, Etudes, Theme and variations, Dans2go), les orchestres de Sao Carlos à Lisbonne (Giselle et Didon et Aenée) et de la Fenice à Venise (Coppélia, filmée pour la chaîne Mezzo) ainsi qu’un éclatant « l’Elisir d’Amore » pour le Théâtre Gayarre à Pamplona et « Carmen » pour le Festival « Les Voix du Lyrique » à Toulon et à Marseille.

 

Geoffrey Styles a une relation privilégiée avec l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine, avec qui il était Chef Associé pendant plus de dix ans, collaborant avec des Maestri tels que :Steuart Bedford, Maurizio Benini, Harry Bicket, Paul Daniel, Jonathan Darlington, Jane Glover, Hans Graf, Julia Jones, Armin Jordan, Alain Lombard, Sir Neville Marriner, Michel Plasson, Gennadi Rozdezventsky, Yutaka Sado, Patrick Summers, Klaus Weise.

 

Quelques moments forts en concert sont : « la Ruée vers l’Or » (film et partition symphonique de Charlie Chaplin), « Styx » de Kancheli avec Yuri Bashmet en soliste,« Petrouchka » et « le Sacre du Printemps » pour les Ballets Russes, « l’Amour Masqué » de Messager pour l’Opéra National de Bordeaux et la Création Mondiale de « Zatoïchi », ballet de Christian Lauba, chorégraphié par Carlotta Ikeda.

 

 

 

 

 

Mercredi 31 juillet  2019

Cathédrale St Caprais d'Agen, 17h

Elise FRIOT et Eric LEROY, orgue

 

Geoffroi ALLIX, baryton

Élise FRIOT débute le piano et l’orgue en Lorraine, à l’école de musique de Mirecourt (88), puis poursuit sa formation en région parisienne. Après avoir obtenu un premier prix d’orgue à l’unanimité et un prix d’excellence à l’unanimité au CNR de Rueil-Malmaison, dans la classe de François-Henri Houbart, elle intègre la classe d’Aude Heurtematte au CNR de Lille où elle obtient un prix de perfectionnement. Ses études musicales sont par ailleurs récompensées par un premier prix de formation musicale au CNR de Rueil-Malmaison, un premier prix d’analyse musicale au CNR de Paris, une Licence de musique et musicologie à la Sorbonne et le Diplôme d’État de professeur d’orgue.

Elle a enseigné l’orgue à l’école de musique de Vichy pendant deux ans puis au conservatoire de Claye-Souilly (77) pendant trois ans.

Elle se produit en soliste, en duo et accompagne chœurs, chanteurs et instrumentistes.

Après avoir été pendant dix ans organiste titulaire à Notre Dame des Otages (75020 Paris), elle est depuis septembre 2015 l’organiste de la paroisse Saint Léonard de Croissy. Elle est également co-titulaire du grand orgue de l’église Saint Gervais (75004 Paris) depuis 2005.

 

Né en 1972, Éric LEROY a débuté ses études musicales au Conservatoire National de Région (C.N.R.) de Rueil-Malmaison (analyse, harmonie, contrepoint et orgue). Il obtient en 1992 une médaille d’or dans la classe d’orgue de Susan LANDALE. Il poursuit sa formation d’interprète au C.N.R. de Paris auprès de Marie-Louise LANGLAIS et remporte en 1995 un premier prix de perfectionnement à l’unanimité du jury.

Il passe alors quatre ans auprès de Thierry ESCAICH au C.N.R. de Saint-Maur-des-Fossés pour étudier l’improvisation à l’orgue, discipline pour laquelle il obtient à nouveau une médaille d’or.

 

De 1994 à 2001, Éric LEROY est titulaire de l’orgue de chœur de l’église de la Madeleine à Paris. Cette fonction très polyvalente l’amène en 2001 à être nommé Maître de Chapelle de l’église Saint François-Xavier. Attaché à transmettre son art, il dirige parallèlement le chœur d’enfants des Petits Chanteurs de Saint François de Versailles. 

 

C'est sous les voûtes de Notre dame de Paris que Geoffroi ALLIX découvre le chant. Adolescent à la Maîtrise, il découvre le très riche répertoire de la Cathédrale sous la conduite de son Maître de Chapelle, Mgr Jehan Revert, il côtoie l'innoubliable Pierre Cochereau ainsi que le grand organiste Jacques Marichal. Il se perfectionne ensuite auprès de Jacques Villisech, André Sorola, Gilbert Chrétien, Jean-Philippe Doubrère, ainsi que Richard Miller avec lequel il aborde la pédagogie du chant. A l'issue de son passage dans les Choeurs de l'Armée Française, Paul Haffray, directeur de la Maîtrise, lui confie la formation des jeunes voix d'hommes. Jacques Marichal (titulaire de l'Orgue de Choeur de Notre Dame, pianiste et chef d'orchestre lyrique) deviendra son mentor et lui fera l'amitié d'être son accompagnateur. Conjointement, il est engagé comme chantre à Notre Dame et se forme à la sémiologie grégorienne ainsi qu'à la direction de choeur au Centre d'Art Polyphonique de Paris. Geoffroi Allix se consacre ensuite plus particulièrement à une carrière de concertiste, tout en restant attaché au service de la liturgie Catholique Romaine dans les églises de Paris et de sa région. il prête aussi son concours au culte Israëlite dans les principales synagogues parisiennes durant plus de vingt ans. En 1991, il intègre l' Ensemble Vocal de l'Eglise de la Madeleine (octuor professionnel) sous la direction du Maïtre de Chapelle Joachim Havard de la Montagne, puis de son successeur Philippe Mazé, il y travaille avec les organistes François-Henri Houbart et Eric Leroy et s'y fait entendre très régulièrement en soliste dans le cadre liturgique ainsi qu' à l'occasion de nombreux concerts. Avec son ami Eric Leroy, il fonde et dirige l' Ensemble Vocal Jacques Marichal (disparu en 1988), formé d'amateurs expérimentés encadrés de chefs de pupitres professionnels. Soliste, Geoffroi Allix a notamment chanté sous les directions de Mgr Jehan Revert, Bertrand de Billy, Hugues Reiner, Boris de Vinogradow, Didier Bouture, Jacques Marichal, Jean Guillou, Bruno Pasquier, Louis Martini, Patrick Trabal, Eric Leroy, Paul Haffray, Joachim Havard de la Montagne, Philippe Mazé... Il a aussi collaboré à de multiples enregistrements, notament pour France Musique, ainsi qu'à plusieurs CD, parmi lesquels le "Requiem" de Gabriel Fauré enregistré à la Madeleine sous la direction de P. Mazé .

 

PROGRAMME

 

Improvisation

  

Th. Dubois

Cantilène nuptiale

  

E. Gigout

Toccata

 

J.S. Bach

Cantate BWV 82

 

D. Buxtehude

 

Prélude en fa dièse mineur BuxWV 146

 

 

Mercredi 31 juillet  2019

Cathédrale St Caprais d'Agen, 17h

Gianandrea PAULETTA, orgue

                 

Né à Treviso en 1967, Gianandrea PAULETTA a suivi ses études musicales au Conservatoire de Venise, obtenant brillamment les diplômes de Musique liturgique Prépolyphonique (chant grégorien), Orgue et Composition pour orgue (note maximum) et le Diplôme Supérieur de Composition. Il se perfectionne à l’orgue avec les maîtres Radulescu et Tagliavini. Il étudie aussi la direction d’orchestre au conservatoire de Bologne.

 

Lauréat des concours suivants :

- Concours national d’orgue- Noale (Italie) (1985).

- Concours national d’orgue- Noale, (1986).

- Concours international d'orgue "C.Franck" Caldaro (1990)

- Concours international d'orgue "A.Brukner" de Linz, finaliste (1986).

- Concours International de Composition "R.Rodio" (lauréat avec la pièce «Rocket» pour orgue, 2005)

- 4FFF Film Festival de Bolzano (2006) « Rimusicazioni » finaliste pour la musique du film " Joan the woman "( C. B De Mille)."

- Concours international de Composition "D.V.Vitti" de Bari- It- (lauréat avec la pièce pour orgue "Jucunda Laudatio», 2009).

- Concours International "Santa Cecilia" organisé par le Conservatoire de Rome, sous le haut patronage du Président de la République italienne (signalé pour la pièce "Res Publica" pour orgue, 2011).

 

Professeur d'orgue au conservatoire de Cagliari (1992-1994), il a enseigné orgue et composition pour orgue à l'Institut Diocésain de Musique Sacrée de Treviso (1989-2000).

Il collabore activement à la conservation et à la restauration d'orgues historiques.

Il est claveciniste au sein de l’ensemble vénitien « Interpreti Veneziani ».

Il est directeur du chœur »Ensemble Vocale di Venezia ».

 

De 1982 à 2002 organiste de la Basilique de San Giorgio Maggiore à Venise ;depuis 2007 il est organiste de l’église Santa Maria di Nazareth (Carmélitains) de Venise.

                                                                 

 

Programme:

Johann Sebastian BACH (1685-1750)         

Concerto en ré mineur BWV 596

(Allegro, Grave e fuga, Largo, Allegro).

  

Giovanni MORANDI (1777-1856)

Offertoire en Mi bémol majeur.

 

Johann Sebastian BACH

Passacaglia en do mineur BWV 582.

  

Johann Sebastian BACH

Toccata, Adagio et Fugue en Do majeur BWV 564.

 

 

 

 

 

 

Mercredi 24 juillet  2019

Cathédrale St Caprais d'Agen, 17h

Jean-Luc AZE, trompette

Pascal BOYER, trompette

Baptiste PEFAURE, trompette

Jérôme CHABERT, orgue

  

 

 Jean-Luc AZE débute ses études musicales en 1976. Il obtient un 1er Prix de trompette en 1981 dans la classe de Pierre DUTOT au Co

nservatoire National de Région de Caen, un 1er Prix de trompette et un Prix d’Excellence en 1981 dans la classe de Roger DELMOTTE au CNR de Versailles. Il entre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris en 1981 à 21ans et obtient un 1er Prix de trompette en 1984 dans la classe de Pierre THIBAUT. Il obtient un 2ème Prix au Concours International de Johannesburg (Afrique du Sud) en 1990. Il est professeur de trompette au Conservatoire à Rayonnement Régional de l’Ile de la Réunion de 1992 à 1995, et depuis 2000, au Conservatoire à Rayonnement Départemental d’Agen. Il s’est produit dans de nombreux concerts en soliste, orchestre, ensemble de cuivres en France, Europe, Océan Indien.

Il forme un duo trompette et orgue depuis 2003 avec l'organiste Jérôme Chabert.

 

 Jérôme CHABERT commence l’étude du piano dès l’âge de sept ans. Il suit ses études aux conservatoires de Toulouse, Bordeaux, puis à l’Ecole Normale Supérieure de Musique de Paris dans les classes de Marie-Antoinette PICTET, Marian RYBICKI,  Dusan TADIC, et se perfectionne avec la pédagogue de renommée internationale Monique DESCHAUSSEES.

Lauréat de plusieurs concours internationaux, il participe à de nombreuses manifestations musicales tant en soliste qu’en musique de chambre, accompagnement de chant lyrique et choral, en France, mais également dans toute l'Europe, en Afrique, USA...

Parallèlement à ses études de piano, il étudie l’orgue, avec Christian Ott (Cathédrale de Versailles) et l’improvisation avec Olivier Périn (Saint-Paul à Paris).

Jérôme Chabert est nommé organiste titulaire de la Cathédrale Saint-Caprais d’Agen en 2002 et dirige le Chœur d'Agen (chœur de la cathédrale). Il fonde et assure depuis leur création la direction artistique et musicale du Festival International "Les Heures d’Orgue de la cathédrale Saint- Caprais".  Il participe directement à la mise en oeuvre du projet culturel de Prayssas qui voit bâtir un auditorium de haute technologie acoustique, et en assure la direction artistique depuis son ouverture en mars 2019.

 

Programme:

Télémann: Concerto pour 3 trompettes et orgue

Manfredini: Concerto pour 2 trompettes et orgue

Corelli: Concerto pour 2 trompettes et orgue

Vivaldi: Concerto pour 2 trompettes et orgue

Haendel: Suite pour trompette et orgue

Purcell: Sonate pour trompette et orgue

 

 

 

Mercredi 17 juillet  2019

Cathédrale St Caprais d'Agen, 17h

Lucie FOUQUET, soprano

Isabelle LAGORS, harpe

Christian OTT, orgue

 

Après des études de violon, Lucie FOUQUET entame des études de chant lyrique auprès de Mireille Alcantara et Christiane Patard (professeurs au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris). Elle est diplômée de l’Ecole Supérieure du Spectacle en chant, théâtre et danse et poursuit également des études de musicologie à l’Université de Paris VIII. Sa formation pluridisciplinaire lui permet d’aborder des répertoires et des œuvres très différents. Elle incarne Chérubin dans les Noces de Figaro de Mozart à l’Opéra d’Angers, Yniold dans Pelléas et Mélisande de Debussy… Sa passion pour l’Opéra  ne l’empêche pas de chanter des rôles importants d’Opérettes, ni de s’adonner au cirque, au théâtre, au spectacle musical, à des compositions contemporaines (CD d’œuvres de Yves Henry) ou à des musiques anciennes (baroque, plains-chants, polyphonies, musique sacrée ou cantates profanes…).

 

Isabelle LAGORS est née à Bordeaux en 1971. Au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris elle obtient le Premier Prix de harpe et deux Prix de musique de chambre. Titulaire du Certificat d’Aptitude de harpe, elle enseigne actuellement cet instrument en tant que professeur titulaire au Conservatoire National de Région de Cergy-Pontoise. Elle donne régulièrement des récitals en soliste ou en musique de chambre.

 

Christian OTT est né en 1968 à Nancy. Au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris il obtient les Premiers Prix de clavecin, basse continue, orgue à l’unanimité. Il remporte en 1990 le Premier Prix du Concours International de Bordeaux. Titulaire du Certificat d’Aptitude d’orgue et d’une maîtrise de musicologie, il est professeur d’orgue aux Conservatoires Municipaux Agréés des XV et XIII arrondissements de Paris. Comme compositeur il écrit principalement pour l’orgue ou pour le duo orgue et harpe. Il est co-titulaire du grand orgue historique de la Cathédrale de Versailles.

Leur duo se caractérise par l’originalité de sa formation et de son répertoire. Chercheurs et interprètes, Isabelle LAGORS et Christian OTT font revivre des œuvres des XVIII et XIX siècles tombées dans l’oubli. Ils ont enregistrés 9 disques en duo et un dernier (« Ave Maria, transcriptions rares ») en trio avec Lucie FOUQUET qu’ils ont la joie de présenter au public versaillais aujourd’hui.

 

 

Programme

 

Antonio VIVALDI (1678-1741)

« Quia respexit » (Magnificat)

 

Giovanni Battista PERGOLESI (1710-1736)

« Vidit suum » (Stabat Mater)

 

Alessandro SCARLATTI (1660-1725)

« Ad te clamamus » (Salve Regina)

 

Georg Friedrich HAENDEL (1685-1759)

« O sleep, why dost thou leave me? » (Semele)

 

Johann Sebastian BACH (1685-1750)

« Quia respexit » (Magnificat)

 

 

Giulio CACCINI (1551-1610)

« Ave Maria »

 

***

 

Julius REUBKE (1834-1858)

Sonate pour orgue en do mineur « Psaume 94 » (Final)

 

Luigi LUZZI (1824-1876)

« Ave Maria » op.80

 

Gioachino ROSSINI (1792-1868)

« Crucifixus » (Petite Messe solennelle)

 

Vincenzo BELLINI (1801-1835)

« Salve Regina »

 

Luigi GORDIGIANI (1800-1860)

« O Sanctissima Vergine Maria »

 

Richard WAGNER (1813-1883)

« Prière à l’Étoile du berger » (Tannhäuser) pour orgue et harpe

 

Alexandre GUILMANT (1837-1911)

« Ecce Panis »

 

 

 


Mercredi 10 juillet  2019

Cathédrale St Caprais d'Agen, 17h

Ensemble Vocal Marc de Ranse

Jean-Philippe Fourcade, direction

Pauline Chabert, orgue

 

 

L’Ensemble Vocal Marc de Ranse est né à l’automne 2017 dans le cadre du projet culturel de Prayssas et de son auditorium. Constitué de voix féminines, chaque membre de cet ensemble vocal a le même désir de travail exigent à travers un répertoire allant du XIIIè au XXIème siècle, sous la direction de Jean-Philippe Fourcade, chef de chœur expérimenté.

Attiré très tôt par le chant choral et la direction, Jean-Philippe FOURCADE fonde et dirige plusieurs chœurs dans les régions Midi-Pyrénées et Aquitaine.

Il étudie le piano et l’orgue à Toulouse, puis se perfectionne au Conservatoire National de Région de Bordeaux dans les classes de chant soliste, musique ancienne, musique contemporaine dont il obtient les prix.

Il a l’occasion de travailler avec de grands musiciens en tant que chef de chœur, tels que Joël PERAL, Jean-Claude MALGOIRE ou Michel PIQUEMAL.

 Il est Baryton permanent dans le Chœur de l’Opéra National (Grand-Théâtre) de Bordeaux. En tant que chanteur soliste il assure des rôles dans les productions de l’Opéra National de Bordeaux mais aussi des récitals de musique ancienne (notamment avec le claveciniste et organiste Aurélien DELAGE), de mélodies et lieder et participe régulièrement à des oratorios, tant en France qu'à l'étranger.

Passionné de musique ancienne, il fonde et dirige l'Ensemble Vocal UNDA MARIS, dans le but de faire partager à des chanteurs amateurs sa passion pour la musique médiévale.

Pauline CHABERT débute ses études musicales par l'apprentissage du violon et du piano avant de découvrir l'orgue.

Ses études se poursuivent au Conservatoire National de Région de Saint-Maur-des-Fossés (94) dans la classe d’Éric Lebrun où elle obtient une médaille d’or en 2005 ainsi que le Diplôme d’Etudes Musicales. Elle se perfectionne ensuite au Centre d’Etudes Supérieures de Musique et de Danse de Toulouse dans les classes de Michel Bouvard et Jan Willem Jansen et obtient en octobre 2008 le Diplôme Supérieur Mention Très Bien.

Elle a remporté, en 2004, le Premier Prix au Concours-Bach de Saint-Pierre-lès-Nemours (77) présidé par Michel Chapuis.

Lors d’Académies ou de Master Class, elle a eu la chance de recevoir les conseils d’André Isoir, Louis Robilliard, Jean- Pierre Leguay, Pierre Méa, Andréa Macinanti…

Titulaire du Diplôme d’Etat pour l’enseignement de l’orgue depuis juin 2008, elle est actuellement professeur à l’Institut Marc de Ranse - musique sacrée - à Agen et Prayssas.

Après avoir été titulaire de l’orgue Cavaillé-Coll de l’église Saint-Martin-des-Champs à Paris de 2002 à 2006, Pauline Chabert est désormais organiste titulaire de la Basilique-Cathédrale Sainte Marie d’Auch depuis septembre 2009.

En 2008, elle a enregistré à la Cathédrale d’Agen, sur le Grand Orgue Historique Stoltz, un disque sur le thème pascal «O filii» contenant des œuvres de Dandrieu à Cochereau, plébiscité par la critique. Elle a enregistré également des œuvres de Claude-Bénigne Balbastre sur l'orgue historique de St Félix-Lauragais, dont le CD est à paraître à la fin de l'année 2017.

Parallèlement à sa passion pour la pédagogie, elle poursuit une carrière de soliste qui la mène dans toute l’Europe et aux USA.

 

 

 

 

 


Mercredi 3 juillet 2019

Cathédrale St Caprais d'Agen, 17h

Bernard SOUSTROT, trompette

Jean Dekyndt, orgue

 

Entrée et participation libres

Retransmission sur grand écran

 

Né à Lyon, Bernard SOUSTROT entre au conservatoire National de Région de Lyon à l'âge de 9 ans, en classe de Trompette et de Cornet où il obtient quatre ans plus tard une médaille d'or de Trompette, de Cornet et de solfège.
En 1971, il entre au Conservatoire National Supérieur de Musique, dans la classe de Maurice ANDRE.

Son travail sera récompensé en 1975 par un Premier Prix de Trompette à l'unanimité au C.N.S.M de PARIS. 

Lauréat de prestigieux Concours : PRAGUE (1974), GENEVE (1975), Concours Maurice ANDRE (1976)

Bernard SOUSTROT commence sa carrière en 1975 par le poste de Trompette-solo à l'Orchestre Radio Symphonique de STUTTGART sous la direction de S.CELIBIDACHE, puis en 1976 il devient Trompette-solo au Nouvel Orchestre Philharmonique de RADIO-FRANCE sous la direction de Gilbert AMY. En 1981, il décide de se consacrer définitivement à une carrière de Soliste-Concertiste International.

Associé à l'orgue (avec notamment depuis 1979, François-Henri HOUBART, Titulaire des Grandes Orgues de l'Eglise de la Madeleine à PARIS) ou en soliste avec les plus grands Orchestres et Chefs d'Orchestres du monde (Claudio SCIMONE, Karl RICHTER, Karl MUCHINGER, Seïji OZAWA, Marc SOUSTROT, Vladimir SPIVAKOV...), Bernard SOUSTROT est l'un des plus grands trompettistes du monde et l'un de ces musiciens qui se renouvellent constamment, toujours en éveil, toujours curieux de nouvelles aventures, ayant pour unique souci de promouvoir l'Ecole Française des Cuivres dans le monde entier (Master Class, Scéances Educatives, Concours...).

Bernard SOUSTROT est également Créateur et Directeur Artistique du fameux Concours International de Quintettes de Cuivres de NARBONNE depuis 1986 et Directeur Artistique du Concours Mondial de Trompette "PRESTIGE DE LA TROMPETTE" à GUEBWILLER.

Professeur depuis 1989 au Conservatoire National de Région de BOULOGNE BILLANCOURT (Cours de perfectionnement pour professionnels, préparation au Concours Internationaux, Animations Internationales, Cours de Maître).
Depuis 2015, il est directeur artistique de l'Orchestre de Chambre Occitania.  

________________________________

Jean DEKYNDT, Orgue

Originaire du Nord de la France, Jean DEKYNDT débute ses études musicales au Conservatoire de Lille et les poursuit au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Il obtient en 1974 le Prix du concours d’orgue R. LARTISIEN.

Invité de nombreux festivals, il se produit régulièrement en récital, en soliste avec orchestre ou en duo avec le trompettiste Bernard SOUSTROT.

Il est aujourd’hui organiste de la Cathédrale Saint Pierre de Montpellier et titulaire du grand orgue de la Cathédrale Saint Nazaire de Béziers.

Jean DEKYNDT complète sa carrière de musicien par des fonctions pédagogiques et administratives en assurant la direction du Conservatoire à Rayonnement Régional de Montpellier Agglomération. 
Depuis 2013, il est directeur du Conservatoire à Rayonnement Régional de Toulouse

En 2004, il est nommé Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres.
Programme:
G.Torelli
Sinfonia en ré majeur pour trompette et orgue
F. Mendelssohn
Sonate N°6 en ré mineur pour orgue
J. G. Walther
Sonate en si mineur pour trompette et orgue
F. Liszt
Prélude et Fugue sur le nom de B A C H
G. F. Telemann
Sonate en sol majeur pour trompette et orgue

 

 

Les concerts d'été "Les Heures d'Orgue" sont créés à l'été 2003.

L'Institut Marc de Ranse organise ces  auditions d'orgue, et la direction artistique est assurée par son fondateur, Jérôme Chabert, organiste titulaire de la cathédrale d'Agen.

 

Tous les mercredis de l'été ainsi que quelques dates pendant l'année, des auditions des deux instruments classés monuments historiques ravissent de nombreux auditeurs.

 

Les charges importantes que doit supporter l'Association (location de la cathédrale imposée par le clergé, frais de séjour, publicité, impression des programmes, matériel technique...) sont en partie couvertes par les dons des auditeurs, membres et amis de l'Association, et deux subventions du Conseil Départemental et de la Municipalité).

 

Les mercredis à 17h du 3/7 au 28/8

Cathédrale St Caprais d'Agen

Entrée et participation libres

Retransmission sur écran géant

Visite du Grand-Orgue à l'issue des concerts